Disponibilité : En stock

9,80 €
OU

Traditions n° 3


Réf. : TR003

ISBN: M06413-3

Nombre de pages : 116

Format : 21.5 x 29,5 cm

Date de parution : 16 juil. 2015

Description :

Nous vous l'avions annoncé, les nostalgiques de Soldats Napoléoniens trouveront leur bonheur dans les articles de Traditions. Ce numéro spécial, entièrement consacré aux chevau-légers lanciers de la ligne, en est l'illustration. Dans un format encore augmenté -- et toujours sans supplément de prix --, il offre un panorama exceptionnel sur les six régiments français de cette arme voulue par Napoléon en 1811 en prévision de la campagne de Russie.
Ce numéro spécial a été souhaité, préparé et animé par Ronald Pawly, l'intransigeant rédacteur en chef de Soldats Napoléoniens. Il faut le remercier pour le travail accompli et féliciter l'engagement de toute l'équipe qui en a assuré la rédaction. Avec exigence et professionnalisme, avec un souci du détail et un regard pointu, ils ont passé au crible tout ce qui concerne l'histoire, l'équipement, l'organisation et les campagnes des six régiments français de lanciers. Que de discussions autour de l'interprétation d'un document ou d'une illustration ! Que d'échanges sur tel fait d'armes, sur l'interprétation de mémoires divergents ou sur la part inévitable de légende qui embellit certaines épopées ! Pour celui qui suit dans le détail l'élaboration du numéro, le fonctionnement de cette belle équipe offre un spectacle réjouissant, parfois stupéfiant de précision et de passion lorsqu'il s'agit d'un détail d'uniforme ou de la recherche d'un grade à partir d'indices souvent ténus.
A numéro spécial, forme spéciale. Ce sont plus de cent dix pages que nous consacrons aux chevau-légers lanciers. D'abord en retraçant leur histoire (page 10), depuis leur création en 1811 jusqu'à leur suppression après les Cent-Jours. Une courte histoire qui comporte néanmoins des pages magnifiques, comme la participation des lanciers à la campagne de Russie (page 52) ou à la campagne de Belgique (page 73), avec un éclairage tout particulier sur la prise de l'aigle du 45e de ligne par le maréchal des logis Orban (page 82) qui a donné à tant d'interprétations divergentes. Ensuite, en évoquant le parcours spécifique de chacun des six régiments français de cette arme (page 25). Mais aussi en prenant le temps d'étudier le parcours de quelques-uns des hommes engagés dans cette aventure. D'abord, le légendaire colonel Sourd (page 84) dont le bras est décrit comme « le plus vaillant et redoutable de l'armée » et qui, après son amputation, a trouvé la force exceptionnelle de remonter à cheval et de parcourir 600 km, mais aussi le sous-lieutenant Barré (page 71) dont un portrait est heureusement parvenu jusqu'à nous et, plus généralement, l'ensemble des colonels de l'arme (page 97) ainsi que quelques personnalités marquantes.
Dans toutes ces pages, une attention particulière est réservée aux uniformes et à l'équipement. Il est vrai qu'un uniforme de trompette du 4e lanciers a été préservé dans des conditions mystérieuses (page 94) et que, heureusement restauré, il peut être vu de nos jours au musée de Bautzen.
Tout cela représente une masse d'efforts dont nous espérons qu'ils vous satisferont. C'est à vous de nous dire si vous partagez notre enthousiasme.

Traditions n° 3

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues