Disponibilité : à paraître

16,90 €
OU

Gloire & Empire n° 44


Réf. : GE044

ISBN: M08344-44

Nombre de pages : 132

Format : 21 x 29,7 cm

Date de parution : 14 août 2012

Description :

Notre dossier : Waterloo ! Sera-t-il jamais possible de connaître avec précision et en toute sérénité le déroulement détaillé de cette bataille pas comme les autres ? Rien n'est moins sûr et peu d'épisodes de notre histoire auront fait et feront sans doute encore couler autant d'encre. Car, ici, tout est polémique et sujet à questions : il est vrai que les enjeux sont hors du commun pour une bataille qui ne pouvait que contribuer à façonner l'histoire européenne. D'emblée, deux attitudes opposées frappent les esprits. Entre le génie de la défensive et le maître de l'attaque, tout semblait avoir été dit. Et, pourtant, c'est Wellington que l'on retrouve en première ligne, ne devant son salut qu'à l'accueil d'un carré allié, tandis que Napoléon, trop éloigné du champ de bataille, se rend compte trop tard que sa réserve de cavalerie est partie dans une charge certes héroïque mais trop hâtive et mal coordonnée. Cette manoeuvre imprudente, c'est le maréchal Ney qui en est l'artisan. Lui, si bouillant, d'ordinaire plus prudent, ne donne pas d'ordres précis à ses troupes qui foncent en ligne droite sans objectifs identifiés. Mais quelle bravoure ! Quel enthousiasme chez ces cavaliers ! Les récits que nous livre Paul Meganck sont édifiants. Tant du côté des alliés que de celui des Français, les comportements des hommes sont à l'image de cette bataille, hors du commun ! Las, malgré toute cette débauche d'énergie, les charges successives ne permettront pas d'emporter la décision et c'est Blücher qui sera l'arbitre décisif de cette bataille. Au soir du 18 juin, tout est dit, la défaite est si totale qu'il est difficile de revenir sur les faits d'armes de cette journée. Et, pourtant, la froide beauté de ces grandes charges de cavalerie, les étonnantes prouesses des cavaliers français qui suscitèrent même l'admiration de Wellington méritaient que l'on y consacrât un numéro de Gloire & Empire.

Gloire & Empire n° 44

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues