Disponibilité : En stock

16,90 €
OU

Gloire & Empire n° 79


Réf. : GE079

ISBN: M08344-79

Nombre de pages : 132

Format : 21 x 29,7 cm

Date de parution : 22 juin 2018

Description :

Depuis le traité de Campoformio du 18 octobre 1797, la France vit dans une paix relative. Seule la Grande-Bretagne poursuit encore la lutte, principalement sur les mers. C'est elle qui est directement visée lorsque Bonaparte embarque pour l'Egypte en mai 1798. En colonisant l'Egypte, la France s'assurerait en effet le contrôle de la principale route terrestre vers les Indes, touchant directement aux intérêts britanniques.
Mais cette intrusion sur ses terres ne plaît pas non plus à l'Empire ottoman qui déclare la guerre à la France. La Russie qui se sent également menacée accepte, le 29 décembre 1798, l'alliance proposée par la Grande-Bretagne à laquelle se joignent immédiatement les royaumes des Deux-Siciles et de Sardaigne, mis en péril par la création des nouvelles républiques soutenues par les Français. L'Autriche, qui aurait bien voulu préserver sa neutralité, est entraînée malgré elle ; la Suède rejoint à son tour la coalition.
Efficacement coordonnées, les armées coalisées convergent rapidement vers la France. Au sud, après une série de victoires sans appel, l'armée austro-russe du brillant Alexandre Souvorov parviendra bientôt à chasser les Français d'Italie avant de faire route vers la Suisse où André Masséna et son armée d'Helvétie font, pour le moment, face aux troupes de l'archiduc Charles qui viennent de battre, à Stockach, l'armée du Danube de Jean-Baptiste Jourdan.
Dans un pays plutôt hostile, l'armée d'Helvétie, dans une situation très précaire faute de moyens, n'est pas de taille à affronter les forces qui convergent vers elle. Après plusieurs combats limités, Masséna se replie d'abord sur Zurich dont il espère faire un point d'appui pour ses opérations ultérieures. Mais, encerclé, il n'a pas d'autre choix, après une brillante défense, que d'évacuer la ville pour se donner le temps de réorganiser ses troupes et de préparer une nouvelle offensive.
Désormais maîtres de Zurich, les Autrichiens se maintiennent sur leurs positions, ce qui permet à Masséna de se préparer. En dépit de ses relations tendues avec Bernadotte qui vient d'être nommé ministre de la Guerre, il parvient à conserver ses forces et à maintenir la pression sur les Autrichiens. Mais ces derniers sont eux-mêmes dans l'expectative car ils doivent bientôt laisser la place aux Russes. Mi-août, le corps d'armée du général Alexandre Korsakov arrive à Zurich. Pour espérer quelque succès, Masséna sait qu'il doit agir après le départ des Autrichiens et, surtout, avant l'arrivée du reste de l'armée russe.
Après une préparation exemplaire, l'offensive française démarre la nuit du 24 au 25 septembre avec le franchissement de la Linth et de la Limmat sous le nez de l'ennemi et se termine avec la déroute de l'armée russe au terme d'une brillante victoire qui stoppe l'avancée alliée et où s'illustrent de grands noms de la future ère napoléonienne comme Soult, Mortier, Oudinot ou encore Drouet. Durant cette passionnante campagne, le lecteur croisera également Michel Ney, jeune général de division.
Bientôt, Bonaparte fera son retour d'Egypte et la France reprendra sa marche victorieuse. L'histoire de cet été 1799, que vous conte avec brio ce numéro de Gloire & Empire, est réellement passionnante. Bonne lecture !

Gloire & Empire n° 79

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues